Forum "Terre nourricière ou grands projets inutiles ?" du 18 au 20 avril 2013 à Chambéry

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Lyon-Turin ferroviaire à grande vitesse, gaz de schiste, OL Land de Décines, construction d’un énième centre d’affaires à la Cassine, etc : nos luttes contres les petits ou grands projets inutiles et imposés se rejoignent

Nous luttons pour une transformation totale
du modèle actuel de développement
socio-économique. Les projets utiles, remis à
l’échelle humaine, doivent réellement prendre
en compte tous les critères écologiques
et sociaux, et intégrer une véritable concertation
démocratique. La préservation des ressources
naturelles, la sobriété énergétique et
la relocalisation de nos activités et de notre
alimentation doivent en être le socle.

Oui à la préservation de la terre nourricière ici et ailleurs !

Gens, Terre, Eau, Vie... tout se vend, tout
s’achète. Protéger des terres ? Quelle drôle
d’idée au temps des Grands Projets censés représenter
le progrès, mais qui sont en réalité
l’expression de la spéculation foncière et de
la recherche de profit, de l’accumulation sans
fin du capital par des groupes privés, responsables
de la destruction de l’humain et de la
nature.
Ces terres constituent de précieuses ressources
porteuses d’un autre avenir ! Ce n’est
donc pas le béton ni le goudron, mais les
terres agricoles présentes qui assurent nos besoins
alimentaires. Les paysans, premières
victimes de Notre-Dame-Des-Landes, savent
ce que c’est que de se battre pour le droit à la
terre. Gardiens de la Terre nourricière, ils ont
ouvert une voie de résistance : suivons cette
voie, envoyons un message d’alerte aujourd’hui,
pour éviter un crash demain. Ensemble,
protégeons la Terre et les lieux de vie,
jardinons et imaginons des projets, plus petits
mais surtout utiles à la préservation des biens
communs.

Quel que soit le sujet nous constatons que :

● ces projets constituent pour les territoires
concernés un désastre écologique,
économique et humain : destruction de
zones naturelles et de terres agricoles, déplacement
de populations et dégradation irréversible
de l’environnement ;

● ils ont en commun un simulacre de
participation démocratique de la population
aux décisions. Nous dénonçons l’opacité
avec laquelle agissent les élus, leur refus
d’entendre les citoyens et leur mépris des
propositions alternatives ;

● la justification de ces projets se base sur
des arguments d’amélioration socio-économique,
basés sur des hypothèses de croissance
et de création d’emplois attractives
mais fausses, se traduisant par une sous-estimation
des coûts de réalisation et une absence
de cohérence globale.

PROGRAMME DU FORUM :

Jeudi 18 avril à 19h00 à la Salle Jean Renoir, projection du film « Notre Dame des Luttes ».

Vendredi 19 avril à 18h30 à l’Espace Pierre Cot : projection du film
« Marinaleda, un village en Utopie » - 20h00 Repas indien -
20h30 Débat : projets inutiles en Inde
et résistances paysannes


Samedi 20 avril
à 12h00 repas partagé - 13h30 ateliers-débats - 15h00 Marche vers des Jardins menacés de la Cassine

Le forum est soutenu par : Jardinons La Ville, Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre en Savoie, FRAPNA, Greenpeace Chambéry, FASE, Parti de
Gauche, Europe-Ecologie-Les-Verts,NPA, Les Alternatifs,No Tav, Coordination des opposants au Lyon-Turin, Comité de soutien
à Notre-Dame-des-Landes 73, Collectif Non au gaz de Schiste,Opposants à OL Land, Collectif pour la dignité et contre la pauvreté,
CCUIC, J’art d’Ain Partagé, ATTAC Savoie, Association pour la maison du peuple et des luttes, Union Syndicale Solidaires 73