Réunion publique avec Olivier Besancenot à Chambéry

Contre réformes des retraites, exonérations de cotisations sociales patronales, attaques contre le droit de grève… Depuis des années les gouvernements de droite et aujourd’hui de gauche déroulent le tapis rouge devant le patronat.

Dernier né de ce vaste chantier de destruction des acquis sociaux, l’ANI, l’Accord national interprofessionnel, mis en place avec la complicité des organisations jaunes minoritaires CFDT, CGC et CFTC.

Voila le vrai visage de la « démocratie sociale » à la sauce Hollande : toujours plus de pouvoir et de profits pour les patrons et les actionnaires, toujours plus de précarité pour les salariés !

Le mouvement social est sur la défensive, comme le montrent le peu de succès des manifestations contre l’ANI et les défaites des luttes isolées contre les plans de licenciements.

La droite et les groupuscules d’extrême droite se mobilisent sur le terrain de l’homophobie et de l’ordre moral. Ils profitent des difficultés d’un gouvernement discrédité autant par sa politique au service des patrons que par ses mensonges dans l’affaire Cahuzac.

Dans ce contexte, les manifestations du mois de mai : 1er mai, manifestation du 5 mai initiée par le Front de gauche, à laquelle le NPA appelle à participer, mobilisation du 11 mai à Notre Dame des Landes, doivent être les plus massives possibles.

Il s’agit de reprendre la rue à la droite et à l’extrême droite, de donner nos propres réponses sur le terrain social comme sur le terrain démocratique. Ne pas se contenter de vouloir changer le numéro d’une république conçue par et pour les classes possédantes mais commencer à construire une véritable opposition de gauche à ce gouvernement.

C’est ce dont les militants du NPA vous invitent à venir discuter avec Olivier Besancenot, lundi 13 mai à partir de 18h30 à l’espace Pierre Cot à Chambéry.