Samedi 12 octobre : Festival No Pasaran à Chambé !


Mis en place par un collectif large d’association, de syndicats et de partis politiques, avec la collaboration de centres sociaux chambériens, le festival « No Pasaran » constitue un important rassemblement en Savoie contre tous les types de discriminations et de haines.

Pour cette édition 2019, nous avons fait le choix de travailler sur trois des principaux aspects de la montée des idées d’extrême-droite, qui se développent partout dans le monde :

Le renouveau des attaques contre les femmes, la montée en puissance des mouvements masculinistes et le développement des violences faites aux femmes (féminicides, refus de la PMA etc.), agression homophobes,
Les attaques contre les migrants, qui sont la cible première des extrême-droite, et la mise au ban des militants solidaires qui font l’objet de condamnations,
Le durcissement des violences d’Etat, comme en témoigne la répression très violente qui s’est abattu en France sur le mouvement des gilets jaunes.

Programme

SAMEDI 12 OCTOBRE, salle Jean Duclos, 216 Rue Marc Seguin (quartier du Biollay) à Chambéry

10h30 : atelier-débat violences policières avec Olivier Sillam (FSU – Emmaüs Roya) et Geneniève Legay (ATTAC – LDH), militant-es ayant tou-te-s deux vécu des violences policières en mai et mars 2018.

12h30 : Apéro – repas partagé

14h00 : Table ronde féministes, avec Muriel Boussuge (CGT) et Maude Vadot (NPA).

15h30 : « Au pied du bossu »,
Fred Dubonnet. One man show citoyen. « Une cheffe d’entreprise, une infirmière syndicaliste, un cinquantenaire ouvrier bougon, une femme au foyer et un jeune discutent de politique, de pouvoir d’achat, d’internet, de notre époque… ». L’histoire se passe à Méricourt, municipalité où deux députés RN ont été élus. Réflexion sur la gestion territoriale par l’extrême droite.

Simultané 15H30 atelier philo pour les enfants

17h : Documentaire « Fascism Inc », nous nous rendrons dans l’Italie de Mussolini, la Grèce sous l’occupation nazie, dans l’Allemagne hitlérienne ou encore dans la Grèce contemporaine pour démontrer les relations entre les intérêts capitalistes et fascistes. (Fédération Anarchiste)

18h30 : Solidarité avec les migrant-es et les précaires – Olivier Sillam (FSU - Emmaüs Roya)
« On vient de monter la première communauté paysanne d’Emmaüs. Le but est d’aller au delà de l’accueil et de proposer un débouché, un statut, du travail aux réfugié-es. »

20h00 : repas à prix libre avec la Marmite – Cantine autogérée.

21h30 : soirée mix interculturel, féministe, antirasciste…
Fermeture 23h

Tout au long de la journée :
Autour de tous ces temps forts, des espaces seront disponibles pour petit-e-s et grand-e-s : tables de presse, chorale, ateliers graff’, jeux, espace enfants, surprises …

Plus d’information sur

http://nopasaran.ras73.lautre.net/