Succès de la mobilisation pour La Poste au Châtelard

Samedi 15 novembre, le comité des bauges pour La Poste organisait de 9h à 12h un rassemblement devant La Poste du Châtelard pour la défense du service public postal. Au programme, signature de pétitions, saucisson et fromage, prise de contacts pour la manif du 22, et un vin blanc chaud dont le caractère toxique ou non a été beaucoup discuté.
Une trentaine de personnes étaient présentes en continu, dont un noyau dur (mais pacifique) composé d’une douzaine de militants du comité bauju de défense de la Poste et de trois militants NPA de Chambéry.
Parmi les participants, on comptait une moitié de retraité-e-s et plusieurs facteurs. L’ambiance était très conviviale, beaucoup se connaissaient et prenaient manifestement plaisir à participer au rassemblement, même si au début ils pensaient seulement « passer ». Un journaliste du DL était présent, et les maires de La Motte et du Châtelard sont venus signer la pétition. Coïncidence, à 12h le ministre de l’agriculture Michel Barnier était attendu dans la salle des fêtes du Châtelard, juste en face, pour remercier les maires du canton pour l’accueil des ministres européens de l’agriculture en septembre (vous vous souvenez peut être de la piste d’alpage refaite pour 160 000€ pour éviter aux ministres de trop sentir les nids de poule sur la route). Le comité avait souhaité le rencontrer pour lui faire part de son opposition à la privatisation de La Poste. Il est finalement arrivé à 12h45 et nous a accordé 2 ou 3 minutes pour défendre la position du gouvernement, tout en déclarant qu’il n’avait jamais été ultralibéral. Son attitude hautaine aurait pu nous gâcher la fête, mais le succès de l’initiative était trop important !