Communiqué du NPA 73 : violences policières contre les lycéens à Chambéry

Communiqué du NPA 73

Depuis ce matin, la ville de Chambéry est le théâtre de violences policières inacceptables. Au lycée Monge, des élèves ont été chargés à l’intérieur même de leur établissement par la gendarmerie mobile. D’autres lycéens, venant de Monge ou de Louis Armand, ont été frappés et arrêtés au hasard par la BAC, pour la simple raison qu’ils se trouvaient à proximité de la manifestation. Ces violences, dirigées par le chef de cabinet du préfet en personne, font partie de la politique du gouvernement, qui pense briser la mobilisation de la jeunesse par des méthodes policières. Face à cette politique de la matraque et de la provocation, le NPA renouvelle son soutien à la jeunesse en lutte et appelle l’ensemble de la population à témoigner de sa solidarité envers les jeunes victimes des violences policières et leurs familles.

Fait à Chambéry le 14 octobre