Solidarité avec les peuples de Tunisie et d’Algérie : rassemblement samedi 15 janvier à Chambery

En Algérie comme en Tunisie, la liste de victimes de la répression ne cesse de s’allonger. Si les causes immédiates de la révolte y sont différentes, les raisons profondes sont les mêmes dans les deux pays : c’est le refus de la misère et du chômage dans lesquels est précipitée une grande partie de la population, tandis que la minorité mafieuse participant au pouvoir s’enrichit en toute impunité, ce sont les recettes appliquées depuis des années par les néolibéraux du FMI, de la Banque mondiale et de l’Union pour la méditerranée (surexploitation, casse des services publics, privatisations...), les incessantes attaques contre la liberté d’expression et les libertés syndicales dans ces deux Etats policiers.

Si ces deux régimes ont pu jusqu’à présent se maintenir face au mécontentement massif de la population, c’est en grande partie parce qu’ils reçoivent depuis des années le soutien de l’Union européenne et en particulier de la France .

Militants du mouvement social, il est de notre devoir de soutenir, dans la mesure de nos moyens, les peuples algériens et tunisiens en lutte.

C’est pourquoi les organisations suivantes : Alternatifs, ATTAC, CCUIC, CGT, FASE, Gauche unitaire, Ligue des Droits de l’Homme, M’PEP, NPA, PCF, PG, Solidaires et UNEF reprennent l’appel de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives et du Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie et appellent à un rassemblement, samedi 15 janvier à 15h à la Sasson à Chambéry.

(en photo : manifestation à Tizi Ouzou, Algérie, janvier 2011)