Rassemblement mensuel de RESF-Savoie à Chambéry

Le prochain rassemblement et point d’information du RESF-Savoie aura
lieu mercredi 7 décembre 2011 de 17h30 à 18h30 Place St Léger. Puis le
mercredi 4 janvier mêmes horaires même lieu.

Le Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, se targue d’ obtenir le record

« historique » de 30 000 expulsions à la fin de l’année.

Le nombre de mineurs étrangers privés de liberté en raison de leur situation

administrative ou de celle de leurs parents ne cesse d’augmenter.
En France métropolitaine, le nombre d’enfants enfermés en centre de rétention

est passé entre 2004 et 2010, de 165 à 358 (dont 80% avait moins de dix ans),

700 mineurs ont été retenus en 2009 (à leur arrivée) dans les zones d’attente

des aéroports.

En Guyane, Guadeloupe et Mayotte, le chiffre s’élèverait à plus de 7000 enfants.

L’Etat français, pour atteindre en fin d’année le record de 30 000 expulsions

d’étrangers, bafoue sa signature de la Convention internationale des droits de

l’Enfant, ratifiée par la France en 1995.

Des enfants, nés pour certains d’entre eux en France et scolarisés, sont arrêtés

brutalement, leurs parents menottés, rudoyés, humiliés sous leurs yeux et

placés en rétention. Le passage au centre de rétention, véritable prison,

est un grave traumatisme pour ces enfants, aux effets pathologiques immédiats,

et aux conséquences parfois irréversibles.

Avec leurs parents, ils subissent les espoirs et déceptions des décisions de justice. Libérés, ils se retrouvent privés d’hébergement
et trop d’entre eux doivent dormir dans la rue avec leurs parents.
D’autres familles sont expulsées vers des pays que les enfants n’ont parfois
jamais vus et dont ils ne parlent pas la langue.
Des familles sont démembrées, le père ou la mère brutalement expulsé à des milliers

de kilomètres tandis que l’un des parents
et les enfants restent ici, souvent dans la misère et meurtris à vie.

Cette "politique" nous ne l’acceptons pas ! Et nous le faisons savoir !

Nous rappellons ce qu’exige l’article 3-1 de la Convention
internationale des droits de l’enfant, à savoir que :

"Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait

des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux,

des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur

de l’enfant doit être une considération primordiale."

Rappel : si vous avez connaissance de situations nécessitant une aide

Pour les enfants et parents et les jeunes majeurs en difficulté  : Ligue de l’enseignement 81 Ch des Ecureuils BP 403 73004 CHAMBERY cedex. Contacts tel : 04 79 33 29 18 e-mail : resf73@aol.com

Pour les adultes isolés  : Ligue des Droits de l’Homme. Permanences tous les jeudis de 15h à 17 h, sans rendez-vous, à la Maison des Associations de Chambéry. Contact tel : 06 82 52 29 01 e-mail : LDHchambery@aol.com

Pour les couple franco-étrangers  : Les « Amoureux au Ban Public » : réunions de 19h à 21 h à la Maison des Associations de Chambéry les mercredis des semaines paires. Contact tel : 04 79 63 62 95/04 79 62 31 88 e-mail : amoureuxbanpublic.savoie@laposte.net


Aide et conseils aux demandeurs d’asile et dans ce cas uniquement
 : Coordination Départementale pour le Droit d’Asile via le Secours Catholique. Accueil : mardi 14h à 16h30 au 51 rue Ducis à Chambéry tel : 04 79 70 20 67

Site national de RESF : http://www.educationsansfrontieres.org